La cure de détox du printemps

Après l’hiver, le corps est fatigué par les toxines accumulées pendant les fêtes : poches sous les yeux, boutons, manque de sommeil et d’entrain… l’organisme est saturé. Au Printemps, comme la sève monte au cœur des végétaux, notre circulation sanguine s’accélère et vient régénérer nos organes. C’est le moment idéal pour se détoxifier et, au passage, de se débarrasser des petits surplus de poids avant l’arrivée de l’été !

Extrait de la conférence du 06 mars 2012. Voir les conférences à venir.

Les émonctoires

Certains organes ont pour fonction de chasser les toxines (nos déchets) et les toxiques (qui nous empoisonnent), on les appelle les émonctoires, il s’agit du foie, des reins, des intestins, de la peau et des voies respiratoires. Avec le temps, ils s’encrassent (un peu comme le filtre à huile d’une voiture) et réalisent moins bien leur fonction de nettoyage. Les toxines s’accumulent et les problèmes apparaissent (peau, migraines, encombrement des vois respiratoires, manque d’énergie, tendance à tomber malade plus facilement…). Les problèmes de peau sont souvent la marque d’un foie ou de reins encrassés. Il devient alors nécessaire de nettoyer nos filtres (ou émonctoire).

Détox ou drainage

Le drainage est un nettoyage doux des émonctoires. A moins d’extrême faiblesse ou carence, on peut les pratiquer régulièrement. L’idéal est de faire un drainage à l’automne et au printemps.

La détox est un nettoyage en profondeur, on l’utilisera en cas de forte intoxication (notamment métaux lourds,). Mais il nécessite d’avoir un bon niveau d’énergie et de ne pas avoir de carence. On commencera pour certaine personne, par une cure de revitalisation.

Drainage avec les plantes

  • Il s’agit de prendre un extrait de plante (sève de Bouleau, reminéralisant et efficace contre la rétention d’eau) ou de mélange de plantes (artichaut, radis noir, pissenlit, bardane,…), souvent pendant 3 semaines, en retirant de son alimentation les faux amis (café, thé, sucres sous toutes ses formes, gras saturés -lait, viandes grasses-), ainsi que les glucides (au pire prendre un peu de glucides complets). On limite les protéines animales, préférant dans l’ordre les poissons (surtout gras pour les oméga 3) et les viandes blanches (bio). On insiste sur les légumes et les crudités (si on les digère bien). Ce régime ressemble beaucoup au régime préhistorique. Il a l’avantage de ne pas encrasser le corps, pendant que les plantes aident les organes à se nettoyer. On trouve en magasin bio, des mélanges de drainages des 5 émonctoires.
  • Boire beaucoup (plus que d’habitude, de façon a aller plus souvent aux toilettes) de l’eau peu minéralisée (qui ne fatigue pas les reins).
  • Bien mâcher… Ce qu’on avale doit avoir la consistance d’une bouillie liquide, sans morceaux pour une digestion optimale.
  • Une activité physique douce (marche, vélo…) quotidienne accompagne idéalement cette cure en favorisant le nettoyage intérieur. En plus ils aident à combattre la constipation, source d’auto intoxination.
  • Dans la cure de drainage aux plantes. Les plantes nettoient le corps, tandis que l’alimentation n’apporte pas (ou peu) de source d’encrassement. 20 jours / 3 semaines est un délai souvent suffisant pour retrouver des émonctoires en bonne état, et de ce fait avoir un niveau d’énergie supérieur. Mis à part en cas de problème digestif persistant, les pro-biotiques ne sont pas nécessaires après un drainage aux plantes.

Détox avec les mono-diètes et les jeûnes :

Ces cures procurent un nettoyage profond, mais nécessite de ne pas être carencé et d’avoir un niveau d’énergie suffisant pour ne pas mettre sa santé en danger. Il s’agit de provoquer l’autolyse, le phénomène où le corps brule et élimine les substances toxiques.

  • Le jeûne est la plus connue, mais la plus délicate. Si l’expérience vous tente pour la première fois, expérimentez le dans le cadre d’une semaine « jeûne et marche » lors des prochaines vacances d’été. Mal mené, un jeûne peut sensiblement vous affaiblir, voir vous mettre en danger. Bien menée, c’est une source de renouveau incroyable.
  • La mono-diète, plus facile. On mange à volonté le même aliment pendant quelques jours à 3 semaines. On choisit un aliment sain (la monodiète de nutella n’est pas recommandée). Par exemple, le riz, la quinoa, la pomme (ou pomme cannelle, bonne pour le cholestérol), la banane, et enfin le raisin. A noter que cette dernière n’est pas bonne pour tout le monde, notamment les frileux. Passé l’inconfort des 2-3 premiers jours, on ne doit pas avoir de sensation désagréable. Quand de nouveau on ressent des désagréments, il est temps d’arrêter la mono-diète. A noter aussi les cures de jus de légumes (dont la fameuse cure Breuss), de jus d’herbe d’orge ou de blé, avec ou sans spiruline (source de protéines hautement assimilable) sont de bonnes cures à mi-chemin entre la mono-diète et les jeûne, puisqu’il n’y a aucun aliment solide qui fatigue le système digestif.
  • La cure alternée est une bonne alternative 😉 elle consiste à faire une mono-diète (ou un jeûne) 1 jour par semaine pendant 2-3 mois, ou plus. Elle est à mi-chemin entre la cure de détox et le drainage.

La cure de revitalisation 

Après le drainage, il est recommandé de recharger les batteries (vitamine, minéraux et autres anti-oxydants) en faisant une cure de revitalisation… Le plus longtemps possible.

  • On retrouve le régime qui accompagne le drainage aux plantes, mais complétés par des aliments qui recharge les batteries en vitamines, minéraux et autres anti-oxydants. Si nécessaire, on augmente un peu les glucides complexes (ou lents). On rajoute notamment : des graines germées, des jus de légume, des jus verts (spiruline ou herbe de blé ou d’orge), du pollen, du poisson gras (3 par semaine), de l’huile d’olive, des noix/amandes/noisettes (riches en bons gras et en anti-oxydants), plus de cru, des fruits de mer, et pour les nerveux l’indispensable magnésium (sous forme de magnésium marin pendant les repas par exemple). Voir La rentrée en pleine forme
  • Les personnes qui ont du mal à avoir une alimentation de qualité, peuvent faire appel à certains compléments alimentaires de qualités (comprimés de jus d’herbe, comme le Green Magma, ou multi-vitamines et minéraux sans fer). De plus les jus d’herbe (orge et blé) favorisent en même temps la détoxification.

Pour finir, je dirais que le plus important dans le drainage, plus que la méthode (sève de boulot, mélange de plantes, jus d’herbe… pour citer mes préférés), c’est ce qu’on fait à coté : l’alimentation, l’activité, boire suffisamment pour aider l’élimination.

Bonne cure à toutes et à tous !

0
  Vos témoignages...

You must be logged in to post a comment.