Articles

Se protéger de la radioactivité

Posté par:

Avec le nuage radioactif de Fukushima qui approche de la France, même si la contamination sera probablement légère, beaucoup de personnes s’inquiètent. Sans oublier que pour beaucoup d’entre nous, il s’agit là de la deuxième exposition (Tchernobyl) ! Voici mes premières notes sur comment se protéger le mieux possible. Cet article évoluera au cours des jours à venir.

Il y a trois fronts dans la lutte contre la radioactivité :

  • limiter la contamination (absorption et fixation des substances radioactives),
  • limiter la conséquence de la contamination sur le corps,
  • éliminer au maximum des minéraux radioactifs dès que possible (chélation).

Avant et pendant l’exposition il faut empêcher les matières radioactives de se fixer dans le corps et de causer des dégâts oxydatifs.

  • Miso en soupe 4/6 tasses par jour ou en remplacent du sel -> réputé protéger des radiations à Hiroshima
  • Algues brunes, spirulines et jus d’orge -> pour réduire la fixation des matières radioactives
    Comme source d’iode préférer le Kelp++, la Dulse. Pour réduire l’assimilation des minéraux radioactifs, préférer le kelp, le wakame, le kombu (et aussi les algues rouges, vertes et brunes) qui sont chélateurs de métaux lourds.
    Le plus simple est de prendre un mélange d’algue type « salade du pêcheur » à saupoudrer sur les plats. 1-2 cuillères à soupe par jour durant l’exposition.
  • Légumineuse complètes (mais aussi les céréales) -> dont les fibres retiendraient les matières radioactives dans les selles
  • Tous les légumes et fruits antioxydants (choux, ail, oignons,…)
  • Minéraux en quantité suffisante (calcium, magnésium, potassium, iode) -> pour que le corps ait moins besoin d’utiliser les matières radio-actives
  • Antioxydants (vitamines ACE, zinc, sélénium, flavonoïdes,…) -> Pour protéger de l’oxydation immédiate
    On trouve ces deux derniers dans les multi-vitamines et minéraux d’origine naturel de qualité (sur www.biovea-france.com par exemple), mais il faut compléter avec des gélules de calcium/magnésium pour avoir 100% des besoins quotidiens).

Après l’exposition il faudra se débarrasser au maximum des matières radioactives (chélation), limiter l’oxydation et les dégâts des radiation, et éviter la contamination.

  • Continuer le même régime alimentaire (Miso, algues, légumineuses, vitamines/minéraux anti-oxydants)
  • Éviter le lait (qui concentre les radiations), les viandes rouges et les poissons (surtout les carnivores : thon, saumon,…)
  • Pendant 6 mois faire une cure de Chloréla (3 à 5 g/j) + ail des ours (30-60 gouttes en 3 fois par jour d’extrait de marque Vogel) + Acide Alpha Lipoïque (300 mg/j) pour se débarrasser de nos métaux lourds et radioactifs.

Voir l’article spécial détoxification.

Complément d’information sur ce site :

Plus d’info sur le web :

0