Articles

Les métaux lourds – (les risques, s’en débarrasser)

Posté par:

Des études montrent le lien croissant entre les maladies dégénératives, les maladies auto-immunes, l’autisme, les troubles du comportement et l’intoxication aux métaux lourds (Mercure, Plomb et Cadmium, l’aluminium…).

Plusieurs études, montrent qu’a seuil même considéré comme faible, le plomb augmente la prévalence de maladies vasculaires, les cancers et la mortalité globale. Ils ont constaté que des niveaux sanguins de plomb juste inférieur au seuil toxique, entre 20 et 29 mcg/dl, étaient associés à un accroissement de 39% de la mortalité toutes causes confondues. De plus, ces “faibles” niveaux de plomb étaient reliés à une augmentation de 46% de la mortalité cardiovasculaire et à une élévation monstre de 68% de celle par cancer [1]. De plus, il est démontré qu’une exposition même à de très faibles niveaux de plomb détériore de façon significative la fonction rénale, mais que celle-ci peut être significativement améliorée par un traitement par chélation (prononcer « kélation ») [2].

Le mercure neutralise les défenses anti-oxydantes du corps, impliquant une accélération du vieillissement et ne augmentation de la fréquence des maladies cardiovasculaires. Ceci à été observé notamment chez des travailleurs exposés au mercure [3].

Le mercure est également toxique pour le cerveau et tous les autres organes et les tissus. Il est incriminé dans beaucoup de pathologies de l’adulte : Syndrome de Fatigue Chronique, Fibromyalgie, Sclérose en Plaques, Maladie d’Alzheimer et Parkinson.

Une équipe de chercheurs belges a récemment publié un article qui confirme que l’aluminium et le fer, au fil des années, s’accumulent dans le cerveau [4]. Le fer est un pro-oxydant, ce qui expliquerait que les hommes n’ayant pas leur règles, ont donc un taux de fer plus important tout au long de leur vie, et subissent un stress oxydatif qui raccourcirait leur durée de vie.

En raison de sa puissante capacité à favoriser les liaisons croisées, l’aluminium a été impliqué comme l’une des causes de la maladie d’Alzheimer, de l’athérosclérose et du vieillissement [5].

Selon l’association Ariane, tous les autres métaux lourds peuvent avoir un rôle dans l’autisme et les Troubles Envahissants du Développement de l’enfant, de l’adolescent et aussi dans les pathologies de l’adulte (dépression, fibromyalgie, etc.).

De plus :

  • Les métaux ont un effet cumulatifs (élimination très difficile).
  • Les mélanges des métaux lourds amplifient leur toxicité.
  • Ils prennent la place des oligoéléments et perturbent les fonctions enzymatiques. Ce serait l’origine des intolérances aux gluten et produits laitiers.
  • Ils perturbent la flore intestinale => colompathies, inflammations de l’intestin, parasitoses, pathologies auto-immunes,…

Les sources d’intoxication principales sont :

  • Classiquement pour le plomb, dans les peintures et essence ; de l’aluminium, dans les ustensiles de cuisine ; de l’arsenic, dans les fruits de mer ; du cadmium, dans la fumée de cigarette.
  • Les plombages dentaires (plomb, mercure) sont maintenant déconseillés, voir interdits en Suède, Norvège, Danemark, Japon et l’Allemagne. Attention, le retrait de plombage doit se faire avec une digue dentaire pour éviter toute contamination à ce moment. La double aspiration est insuffisante.
  • Les vaccins (aluminiums, mercure [6])
  • L’eau du robinet (aluminium, mercure et plomb). Pour s’en protéger, il est recommander de monter pour l’eau de boisson un filtre sur ou sous évier, type Hydropure. Il est important de choisir une cartouche à charbon compacté avec 0,45 micron de filtration. Le coût d’une recharge est d’environ 40 €, pour 10 000 litres, soit 6 mois à un an de consommation d’eau potable. Il existe un modèle sur évier filtrant efficacement de la même marque. A noter que ces filtres, sont suffisamment fin (< 0,45 micron) pour éliminer aussi les résidus de médicaments.
    Pour le chlore, pensez que l’exposition la plus importante est celle de l’eau de douche où les vapeurs pénètrent par les voies respiratoires (là un filtre au charbon plus grossier peut suffire).
  • les aliments non bio exposent aussi à des risques de résidus, particulièrement ceux venant de certains pays asiatiques peu soucieux de la sécurité sanitaire du consommateur.
  • Les gros poissons carnassiers de mer, perdrai une partie de leur effet positif à cause de l’effet cumulatif. Thon, Saumon notamment.
  • Les pollutions aériennes, qui pénètrent par les voies respiratoires.

Quand soupçonner intoxication aux métaux lourds :

  • Les problèmes potentiellement causés par les métaux lourds sont nombreux. A moins d’une sur-exposition évidente, la piste des métaux lourds est envisagée en dernier, après exploration des problèmes d’ordre alimentaires (mauvaises associations, intolérances…). Toutefois la présence d’un goûts de métal dans la bouche est assez fréquent en cas d’intoxication de ce type.

Les analyses :

Elles permettent d’objectiver l’intoxication et de quantifier à terme la détoxification. Attention, il n’y a pas de norme médicale officielle. Donc chacun y va de son échelle propre… Mais en gros quand ces tests disent que vous avez des métaux lourds… Vous en avez.

  • L’oligoscan : mon préféré (je n’ai pas cette machine). Test par scanner biophotonique sur la paume de la main, vous avez le résultat immédiatement. Ce test permet d’estimer la présence de métaux lourds logés dans les tissus. Les résultats de cette machine sont cohérents avec les autres tests (j’en ai vu plus d’une centaine). Les résultats sont clairs et lisibles. Coût environ 60 € non remboursé. Tous les praticiens oligoscan ne sont pas expert en détoxification des métaux lourds. Pour trouver un thérapeute qui a la machine : https://annuaire.myoligoscan.com/
  • Test de provocation : on mesure votre urine, avant et après une injection de chélateur chimique et on mesure l’écart du taux de métaux lourds entre avant et après. Ce test permet d’estimer la présence de métaux lourds logés dans les tissus. Test précis, toutefois chez certaines personnes très intoxiquées, cela peut empirer les symptômes quelques temps. Il coûte 300 € (non remboursé) et prend 1 mois pour avoir les résultats.
  • Les Porphyrines dans les urines . Méthode la plus réactive, car les porphyrines marques dès qu’il y a contacte avec les métaux lourds. Par contre il est très très difficile à interpréter. Non remboursé, 90 €, par Labo Philippe Auguste (dit aussi laboratoire Nattaf), 119 av Philippe Augustre, 75011 Paris 01 43 67 57 00. C’est un test médical qui peut rassurer certains médecins (mais il doit savoir l’interpréter).
  • L’analyse de cheveux. Exige de ne pas avoir les cheveux traités. On y détecte les métaux lourds, les oligoéléments et les minéraux. Ce test donne une bonne image du terrain. 70 € à 100 €. Chez certaines personnes les cheveux ne portent pas de trace d’intoxication (notamment les autistes).
  • L’analyse de sang, pour le plomb, le mercure et l’aluminium (plus cadmium pour fumeurs). On mesure uniquement les métaux circulant dans le sang. Donne une idée du degré d’intoxication, car ne permet pas de prendre en compte les substances stockées dans les tissus. Les résultats peuvent être non significatifs, si les substances sont toutes stockées (souvent lié à des maladies auto-immunes). Avantage, il n’est pas cher, voir remboursable. Je ne le déconseille, car on peut passer à coté d’une intoxication très facilement.

Pour éliminer les métaux lourds :

  • Changements alimentaires :
    • Moins d’alimentation dénaturée
    • Plus d’anti-oxydants
    • Plus de fibres, de Chlorophyle
    • Changement de cadre (pollutions) si possible
    • Dépose d’amalgame (avec Digue dentaire)
  • La chelations :C’est l’acte d’extraire du corps les métaux lourds à l’aide de substances. Les chélateurs se lie aux métaux lourds, puis sont éliminés par les voix urinaire et intestinale.
    • Les chelateurs naturels :
      On accompagne cette cure d’une alimentation anti-oxydantes, et de plantes dépuratives pour aider le foie et de plantes à mucilages pour bien évacuer par les celles les substances éliminées.
      Protocoles de chélation des métaux lourds :

      • Rythme : 5 jours par semaine ou 25 J par mois. L’effet détox est moins violent qu’avec les substances chimiques (voir ci-après). Durée d’un mois à 2 ans. Contrôler en fonction de l’évolution des symptomes.
      • Ail des ours TM 10 gouttes 3 fois par jour, 20 mn avant les repas
      • Coriandre TM 10 gouttes 1fois par jour, le matin
      • Chlorella 1000-5000 mg 3 fois par jour, 20 mn avant les repas
      • Vitamine C : 1 à 4 g répartis dans la journée. Préférer acide L-ascorbique (version naturelle ou synthétique) qui n’empêche pas de dormir le soir.
      • Acide Alpha Lipoïque (AAL) 250 à 1500 mg / jour
      • Vitamine E 400 UI (de source naturelle)
      • Huiles EPA et DHA 1-2 gélules 3 fois par jour pendant les repas
      • Plus hépato protecteur : Chardon Marie (Silimarine) ou Desmodium TM 20gouttes 3x/J
      • Plus multi-vitamines et minéraux
      • Il existe aussi : l’Azéolite ou Kéfi détox
    • Chelateurs chimiques :
      • Ils sont plus efficace, mais beaucoup plus délicats d’utilisation et nécessite d’être traité par un thérapeute expérimenté. Ils peuventt être réalisés par voie intraveineuse (en milieu médical), mais ils sont aussi administrables et efficace par voie orale. Comme ils sont extrêmement nettoyant (et déminéralisant), ils impliquent une alternance traitement / pause thérapeutique importante et l’usage de complexes multi-vitamines et minéraux pour compenser les pertes de ses substances lors des périodes de traitement.
        Il s’agit de l’EDTA et la DMSA. Cette dernière est préférée, car elle franchie la barrière céphalo-rachidique. Ce sont des acides aminés de synthèses, chélateurs à très large spectre, d’où risque d’osthéoporose et d’avitaminose. La thérapie alterne les jours de chélation et les jours de reminéralisation.

Où trouver de la chlorella de qualité ? :

Je recommande souvent la marque Crubio, 100% cru et biologique, commercialisée par Force Ultra Nature.

Complément d’information sur ce site :

A consulter sur le net :

2