Articles

Eliminer les métaux lourds grâce à l’alimentation

Posté par:

Éliminer les métaux lourds prends plusieurs mois, voire des années. Il faut donc en attendant se protéger des contaminants, et consommer le plus d’aliments antioxydants possible pour neutraliser au maximum l’effet pro-oxydant des métaux lourds et enfin les éliminer. Voici un extrait du livre « Détox gourmande » de Eva-Claire Pasquier à la rédaction duquel j’ai eu le plaisir de participer (et que je vous recommande chaudement :-).

La cure sans produits laitier ni gluten :

Il est très fréquent que les symptômes d’une intoxication aux métaux lourds s’améliorent grandement après la mise en pratique d’une cure sans produit laitier, ni gluten. Les métaux lourds empêchent le fonctionnement des enzymes, notamment digestives. Hors, la caséine (la protéine du lait) et le gluten sont très difficile à digérer pour de nombreuses personnes en temps normal. Les métaux lourds amplifient cette problématique au point que des substances indésirables pénètrent la barrière intestinale et sature le corps de toxines. Le plus souvent l’effet de cette diète se fait sentir en moins d’un mois, mais des fois plus.

Permettre au foie de se nettoyer

La première chose à faire est de permettre à nos organes émonctoires (le foie, les reins et la peau principalement) de se « décrasser », afin qu’ils puissent éliminer du mieux possible ces substances. On ne ressent un problème de foie, que lorsque celui-ci est à 30 % de son potentiel. Il y a souvent un effet seuil : tout va bien jusqu’à un abus de trop (des fois juste un repas ou la prise de substances fragilisantes pour le foie). On fait face alors à une série de malaises qui peuvent aller de la simple nausée ou migraine à la crise de foie, en passant par les problèmes de peau. Si l’on fait attention à son alimentation, souvent les symptômes disparaissent. Prendre l’habitude de faire une cure de détox une à deux fois par an, principalement au printemps et à l’automne, permet de ne pas accumuler les toxines et d’avoir une meilleur marge afin de prévenir ces crises. Les cures de nettoyage du foie sont indispensables en cas d’intoxication aux métaux lourds. Si vous vous sentez trop faible ou avez un doute, n’hésitez pas à consulter un thérapeute compétant, qui pourra vous recommander une cure de détox par les plantes.

Beaucoup de légumes qui peuvent être mangés au quotidien aident le foie à se nettoyer et à fonctionner efficacement : notamment les légumes amers et source de souffre, (artichaut, radis noir, choux, légumes verts foncés…), le curcuma, la betterave, le citron, les orties, le romarin, mais aussi la vitamine C et le sélénium que l’on trouve dans l’ail et les oignons.

Vous trouverez des conseils pour mener votre détox saisonnière dans la rubrique Détox.

Faire sortir les métaux lourds du corps

Une grande partie des métaux lourds sont éliminés par la voie intestinale, après avoir été neutralisé par le foie, via la bile (mercure notamment), piégés par les fibres. Chaque repas doit donc contenir des fibres chélatrices, telles les fruits, les légumes, mais aussi les légumineuses et les céréales complètes. L’agar-agar, une algue utilisée en cuisine, est une chélatrice de métaux lourds… que l’on pourra l’utiliser en cuisine pour épaissir les sauces et desserts. Voici enfin les douceurs détox ! La balle de psyllium blond, utilisé en complément, aide efficacement à coller les métaux lours et favorise un transit régulé.

Les algues sont particulièrement intéressantes comme le kelp (appelé aussi varech), le wakamé, le kombu et la plupart des algues rouges, vertes et brunes. Elles sont d’excellentes chélatrices de métaux lourds et radio-actifs. La cuisine à base d’algues est pleine de surprises gustatives. Le plus simple est de prendre un mélange d’algues type « salade du pêcheur » à saupoudrer généreusement sur vos plats. La spiruline est à la fois chélatrice et antioxydante. La coriandre et l’ail des ours, sous forme d’herbes fraîches, aident à déloger les métaux lourds en douceur.

Faire le plein d’antioxydant

Certains aliments vont renforcer les défenses naturelles du corps, d’autres vont capter les métaux lourds et faciliter leur élimination.

Comme les métaux lourds sont très oxydants, Il faut privilégier une alimentation riche en vitamines, minéraux et antioxydants. Les fruits et légumes en sont d’excellentes sources, avec notamment beaucoup de vitamine C qui est très efficace pour éliminer le plomb du sang. Une consommation quotidienne de 1000 mg de vitamine C fait baisser de 80 % la quantité de plomb circulant au bout d’un mois. Le glutathion (GSH) est un antioxydant et un agent de détoxication extrêmement protecteur. Il est synthétisé rapidement dans le foie et les reins. On peut aussi le trouver dans les choux, les asperges, les avocats, les courges, les chou-fleurs, les brocolis, les pommes de terre, les épinards, les noix, l’ail, et les tomates crues. Avec seulement 500 mg de vitamine C le foie fabrique deux fois plus de son super antioxydant le glutathion. Il faut savoir que 1000 mg de poudre d’acérola contient 180 mg de vitamine C. Une orange épluchée de 150 g en contient 80 mg, mais 100 g de persil en apporte le double. Dans les fruits et légumes, on trouve aussi les flavonoïdes, antioxydants très efficaces pour neutraliser les effets des métaux lourds. Il est important de panacher différents flavonoïdes. Comment être sur d’en prendre une large variété ? Simplement en choisissant des légumes de couleurs différentes. En effet, les flavonoïdes sont très souvent colorés. En médecine chinoise, on recommande que chaque repas contienne 5 couleurs différentes.

Si vous souhaitez manger beaucoup de légumes… Buvez les ! Faites vous des jus de légumes le plus souvent possible (comprendre plusieurs fois dans la journée, tous les jours). Vous trouverez sur ce site de nombreux conseils et recettes pour réussir vos jus. Voir : http://www.tetart.com/tag/jus-et-smoothies/

Les graines germées sont une excellente source des tous ces nutriments protecteurs. Elles sont de véritables concentrés de légumes. Le vert des plantes devrait être plus souvent présent dans nos assiettes, car il marque la présence de chlorophylle, détoxifiante général et revitalisante. Pensons aux légumes verts, aux jus d’herbes, mais aussi aux fanes de nos légumes.

Les métaux lourds ont tendance à prendre la place des bons minéraux. Il est important d’avoir une alimentation très riches en minéraux (algues, légumes, noix, graines germées). Notamment en zinc qui, avec le sélénium, est un très bon antioxydant. On les trouve dans les amandes et les noix (dont celles du Brésil), les oléagineux, les fruits de mer, les poissons, les champignons (notamment le shiitaké), les viandes en général et les légumineuses.

Les métaux lourds adorent le gras, et donc favorisent l’oxydation des graisses avec pour conséquence une augmentation des risques cardiovasculaires et une fragilisation du système nerveux (très riche en gras). Les oméga 3 servent à remplacer les acides gras oxydés du corps. La vitamine E est un antioxydant spécialiste des graisses. On les trouve dans les huiles végétales et les fruits à coque. Le colza est une bonne source d’oméga 3, l’huile de germe de blé de vitamine E, une cuillère à café nous apporte notre minimum syndical (Apport Journalier Recommandé), mais 2 par jour apporteront un surplus de protection, nécessaire en cas d’intoxication aux métaux lourds. L’huile de chanvre, les graines et la farine de chanvre, peuvent apporter aussi une bonne portion de vitamine E, d’oméga 3 et aussi une variété d’oméga 6, rare et très bénéfique pour la réparation des tissus, l’acide Gamma-linolénique (GLA), que l’on trouve aussi dans l’huile de bourrache.

Les végétariens et les végétaliens intoxiqué veillerons à apporter suffisamment de protéines, car les métaux lourds neutralisent une partie de nos protéines.

Bien sur la méthode alimentaire vise surtout à réduire lentement la surcharge de métaux lourds. Si vous êtes particulièrement intoxiqué nous vous recommandons de consulter un thérapeute maîtrisant les différentes méthodes de détoxification, naturelles ou chimiques. Qui sont hélas trop rare en France. Mais elles demandent une certaine maîtrise, aussi nous vous déconseillons d’explorer seul la chlorella et les extraits concentrés de coriandre, qui peuvent se révéler trop efficaces à déloger les métaux lourds et en faire surgir des effets indésirables.

Pour aller plus loin :

PNG - 43.1 ko

Cette recette est tirée du livre d’Eva-Claire Pasquier sur l’alimentation détox, que j’ai eu le plaisir de rédiger (pas le livre, une modeste partie ;-). Bien sur j’ai eu l’autorisation de l’auteure pour publier cette recette. Si vous devez passer à l’alimentation détox et sans gluten, je vous recommande particulièrement ce livre : Détox gourmande : Sans gluten, sans lait, sans oeufs, sans sucres ajoutés, ni cholestérol, 100 % végétales de Eva-Claire Pasquier 22,90 €. Disponible également sur Amazon et autres libraires.

Un guide pratique, complet et gourmand pour apprendre à se dépolluer facilement grâce à l’alimentation.

De nombreux facteurs de notre environnement et de notre mode de vie produits chimiques divers, métaux lourds, alcool, tabac, excitants, médicaments, air et eau pollués, stress… nous intoxiquent chaque jour. De même, nos repas sont souvent constitués d aliments bien trop riches en sucres divers, en protéines animales, en graisses saturées… que notre organisme s épuise à digérer et à éliminer, et qui peuvent même s avérer dangereux pour notre santé.

Grâce à ce guide pratique, vous découvrirez comment nettoyer et soulager votre organisme quotidiennement avec des recettes simples et faciles à réaliser qui vous permettront de renforcer vos défenses immunitaires, de vous libérer des métaux lourds et de retrouver un équilibre interne propice à la santé et au bien-être.

Les recettes proposées par Éva-Claire Pasquier – hypotoxiques, naturelles, énergisantes et riches en nutriments antioxydants vous permettront de composer des menus détox sur mesure, sans gluten, laitages, œufs ni sucres ajoutés…, pour retrouver tonus et vitalité, mais également un corps plus léger, un teint plus frais et une meilleure clarté mentale.

Hautement digestes, nutritives, hypotoxiques et « détoxifiantes », ces recettes vous permettront de « craquer » sans culpabilité et de fondre de plaisir naturellement !

- Le site de l’auteur www.evaClaire.fr : Eva-Claire Pasquier Apprendre à cuisiner autrement et gourmand
- Illustration : «  Fractal Broccoli  » par Jon Sullivan — http://pdphoto.org/PictureDetail.php?mat=pdef&pg=8232. Sous licence Domaine public via Wikimedia Commons – http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Fractal_Broccoli.jpg#mediaviewer/File:Fractal_Broccoli.jpg

1